Projet de la nouvelle colonie de Sorniot

Soutenez le projet de la nouvelle colonie de Sorniot en prenant la caisse de votre choix…cette promesse de dons nous aidera à réunir le montant total, alors caisse du bonheur ou caisse de platine?

DONS Actuels

Grâce à de nombreux et généreux dons nous atteignons la somme de

1’302’000CHF

soit 60% du budget total !

 

Vos promesses de dons sont les bienvenues

IBAN Raiffeisen: CH03 8080 8005 3259 9039 9

 

Projet 1’000 x 1’000

Afin d’atteindre le budget final, nous avons lancé l’idée d’obtenir 1’000 donateurs qui versent chacun 1’000CHF. Nous avons déjà reçu de nombreux dons, certaines personnes se sont mis à 3 ou 4 pour récolter 1’000.-. D’autres personnes ont décidé d’épargner 100.- par mois pour offrir à la colonie ces 1’000.- après un peu moins d’une année d’économie. Autant d’idées qui nous confirment que les gens de Fully, et environ, soutiennent notre projet.

Faites comme eux !!!

actuellement il nous reste encore à trouver 698 personnes 

Vous pouvez également faire un versement par TWINT

Nous avons besoin de votre soutien, ce sont les petites rivières qui font les grands fleuves…  Tous les dons sont importants.

Plusieurs vignerons de Fully Gd Cru, soutiennent le projet de la nouvelle colonie

en reversant 5.- par bouteille vendue à la cave. Votre bouteille sera majorée de 2.- et le vigneron ajoutera 3.-

Pour obtenir vos bouteilles de soutien avec la fameuse main Colo 2022 demandez à votre vigneron. 

Une cuvée spéciale Colonie de Sorniot

Gilles & Andrea Carron-Federer ont créé un assemblage de Diolinoir et Gamaret pour soutenir le projet. En vente à la cave du Chavalard…21.50.-

Egalement en vente au Foll’terre et chez Victorine 

Ils nous soutiennent :

Le service cantonal de la jeunesse du canton du Valais a accordé à la colonie de Sorniot une charte de qualité attestant de l’excellence de son organisation.

Foire aux questions (FAQ)

Pourquoi ne pas simplement rénover les locaux existants ?

Une partie de la colonie existante, la partie jour actuelle, est adossée au rocher et subit d’importants problèmes d’infiltrations d’humidité et un enneigement très important en hiver tout en ne bénéficiant que d’une seule orientation de façade. La situation du dortoir, soit la partie nuit actuelle, est bien plus stratégique avec un meilleur dégagement naturel des façades en hiver. Ces deux parties de bâtiments actuels sont composées d’éléments qui ne répondent plus du tout aux normes en vigueur. Ces dernières, qu’elles soient sanitaires, énergétiques, sismiques, thermiques, ou relatives à la protection incendie ont énormément évolué ces 10 dernières années en devenant de plus en plus contraignantes. Le simple fait de modifier un seul élément de la toiture existante impliquerait par exemple de redimensionner toute la charpente pour répondre aux normes actuelles.

L’objectif du nouveau projet est de cesser de « bricoler » chaque année sur des parties de bâtiments devenues de plus en plus obsolètes au fil du temps, en créant un nouveau bâtiment pérenne abritant tout le programme (jour-nuit) sur l’emplacement des dortoirs actuels, nouveau bâtiment qui puisse être simple à l’utilisation et quasi autonome quant à sa consommation énergétique.

De plus la commission cantonale des constructions a été catégorique dès le début du projet en 2012, nous devions avoir le moins d’impact possible sur le paysage, d’où l’obligation de prévoir un bâtiment fonctionnel sur 2 étages.

CHF 2'000'000.- d'investissement pour une colo de 5 semaines, n'est-ce pas exagéré ?

De nos jours, tout nouveau bâtiment a un coût important, et d’autant plus à cette altitude. En comparaison, nous sommes au même prix au m3 que la cabane du Fénestral. Que l’on organise une colonie pour une semaine ou pour toute l’année, elle doit répondre aux normes strictes actuelles. Cela a un coût incompressible.

La colonie de Sorniot est unique et construite dans un cadre exceptionnel.

Actuellement, les bâtiments sont difficiles à exploiter (chauffage, cuisine, …) et il est compliqué de faire vivre la colonie en dehors des 5 semaines traditionnelles. Toutefois, une fois le nouveau bâtiment fonctionnel en place, il ne sera plus un problème de le mettre à disposition d’autres groupes d’enfants ou de jeunes.

Dans cette optique, un accord a été conclu avec la Fondation Ste-Famille, qui soutient le projet et qui, en contrepartie, occupera la colonie une semaine par année. D’autres initiatives de ce type seront les bienvenues, dans le respect des synergies établies avec la Cabane (nous en reparlerons).

La Colonie actuelle a offert 90 ans de souvenirs d’enfants. Nous pensons que l’effort financier de ce projet sera largement rentabilisé par les magnifiques expériences qui continueront de pouvoir être vécues à Sorniot.

En cette période de crise sociale et économique, n’y a-t-il pas d’autres priorités que de reconstruire une colonie ?

Le comité de construction a fait ses premières démarches en 2009. A ce moment, pour pouvoir obtenir l’autorisation d’exploiter du service cantonal de la jeunesse, il a dû s’engager à réfléchir à un échéancier de reconstruction.

La mise à l’enquête du bâtiment a été longtemps bloquée au service de l’environnement pour des aspects de traitement des eaux usées, domaine du ressort de la Commune. De ce fait, la recherche de fonds n’a pu commencer qu’à la fin 2019. Malheureusement, la crise du Coronavirus a mis un grand frein aux donations et aux investissements.

Nous restons cependant convaincus que, malgré tout, le projet reste porteur d’énormément de sens. Il permet de voir plus loin que le marasme actuel et donne une perspective positive à notre jeunesse à moyen terme. Crise ou non, la colonie fait partie du paysage culturel et historique de la Commune de Fully, et on ne saurait imaginer vivre sans !

Des vacances de proximité, à prix léger, au plus proche de la nature, quoi de plus nécessaire à notre époque ? Une jeunesse valaisanne, fière de ses racines, qui continuera de s’épanouir en montagne, que souhaiter de mieux ?

Avec un nouveau bâtiment, le prix des séjours à Sorniot va-t-il forcément augmenter?

A l’heure actuelle, la Colonie fonctionne chaque année grâce aux paiements des séjours des Colons et au quasi-bénévolat de ses encadrants. Elle ne réalise aucun bénéfice. Si des dons occasionnels viennent renflouer les caisses, ils sont les bienvenus pour quelques investissements.

Dans l’esprit d’ouverture sociale qui a toujours fait vivre la Colo, le même principe de fonctionnement sera gardé avec la nouvelle Colonie. Il n’est donc pas prévu d’augmenter le prix des séjours.

Je ne souhaite pas soutenir le projet car le bâtiment ne me plait pas. Pourquoi est-il si imposant et si foncé ?

La hauteur du bâtiment est le standard d’un bâtiment de deux étages. La nouvelle Colonie ne sera pas plus haute que le chalet voisin. Si on trouve le projet imposant, il faut bien garder en tête que le bâtiment actuel du réfectoire / cuisine sera entièrement démonté et dégagera là un espace de jeu.

Quant à la couleur du revêtement extérieur, elle n’est pas définitive. Les images de synthèse aident à rendre compte du travail de conceptualisation de l’architecte mais sont nécessairement limitante dans les points de vue utilisés.

Les goûts et les couleurs varient selon les gens, mais au final, l’important n’est-il pas de sauver notre colonie ?